dimanche 19 mars 2017

Les recettes en kit

002b

Cela permet de s'initier en suivant les indications sur l'emballage! 

Ici, un kit pour faire des makis; j'ai opté pour une première fois pour avocat-surimi. Des progrès à faire pour rouler un peu mieux mais c'était pas mal.

Un kit pour faire su poulets aux épices indiennes, attention ça pique!

Avec un peu de riz basmati et des lentilles noires.

Sympathiques voyages.

Sans titre-1

Posté par Rose-line à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 8 mars 2017

Sourire

)Bon! Un simple mot!

Sans titre-2

Il 2 ou 3 ans, je ne me souviens plus, javais acheté deux petits moules parce que je voulais faire une recette. Cela me semblait compliqué. 

J'ai donc regardé comment l'on fait une pâte brisée. Puis il a fallu me décider sur le fromage frais, n'étant pas adepte du fromage de chèvre. J'ai utilisé le fromage frais qui s'appelle Brousse, fromage frais de vache à la consistance d'un fromage de faisselle mais qui a un goût différent.

J'ai obtenu un résultat qui a plu à tout ceux qui ont goûté. 

Je n'ai pas égoutté le fromage frais, du coup en reroidisant le beau bonbé s'est un peu rétracté. Jusqu'au moment de la coupe, je ne savais pas comment ce serais à l'intérieur. Sans comper que l'aspect très noir sur le dessus, tout le monde ne connait pas. Quand on a coupé et goûté, j'ai été la première surprise, c'était super bon. l'intérieur était moélleux et gouteux et la croûte noire n'était pas dérangeante. J'ai même réconcilié une personne avec ce genre de gâteau, justement parce que tout le monde n'aime pas le chèvre. "Il me faut la recette". 

Faire une pâte brisée, j'ai donc regardé sur les vidéos disponibles comment faire. On la prépare, on le met dans un film plastique et on place au frigo. Je l'ai donc préparé le matin et utilisé le soir. pour faire une pâte brisée, il faut savoir être bref mais efficace. 

Sérieusement , si vous voulez les recettes, je ne suis pas forcément la meilleure source, sourire.

Dedans il faut 250g de fromage égoutté, 6 jaunes d'oeufs (on met les blancs en neige), 160g de sucre et 60g de farine. 

J'ai mis le four au max c'est à dire entre 220 à240 en chaleur tournante.

 

Bref, mon gâteau était bon, un peu de douceur dans ce monde de brute.Sourire.

 

 

 

Posté par Rose-line à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lecture en cours

Sans titre-1

Je n'ai pas vu la série inspirée de ce livre et je n'ai pas achevé la lecture. Ce n'est pas un roman, il s'agit vraiment d'une sage femme qui raconte quelques bribes de son vécu.

Une infirmière anglaise décide d'apprendre le métier de sage-femme. Elle débute dans un quartier populaire, dans les années 50, un après-guerre où tout n'a pas été reconstruit.

Lorsqu'elle débute c'est à peine un métier. Elle nous raconte l'époque au travers de quelques histoires de femmes qui l'ont marquées. Evidemment, pas les femmes au destin le plus banal. 

La série, je ne sais pas donc pas. Mais voici un excellent livre où une femme raconte d'autres femmes.

Posté par Rose-line à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 5 mars 2017

Super

Sans titre-1

Réussie, encore mieux que je ne le pensais. J'ai oublié de la prendre en photo coupée. A force de lire toutes sortes d'avis, j'ai compris que mon livre ne donnait pas toutes les indications avec précision.

J'ai épaté tout le monde. Sourire.

Posté par Rose-line à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 12 février 2017

Satisfaite

 

Sans titre-1

Ce burger maison était réussi. Pourtant ce n'était pas gagné. J'ai trouvé la recette du pain dans un livre, mais il y a une erreur, j'ai donc doublé la quantité de farine. J'ai obtenu des petits pains très bons.

Posté par Rose-line à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 4 février 2017

Voila!

Sans titre-1

J'ai enfin réussi une brioche légère et aérienne. J'ai fait quelques essais, je n'étais jamais satisfaite parce que mon résultat était toujours entre le cake et la brioche. C'était bon et dévoré très vite mais ce n'était pas ce que je désirais. 

Cette fois, j'ai utilisé une recette en utilisant les constatations que les autres recettes m'avaient ammené. J'ai obtenu une brioche qui s'est bien développée à la pousse mais dans le four elle s'est révélée. La mie est nuageuse, douce; le genre de brioche où on peut mettre un peu de confiture ou de chocolat à tartiner. 

 

Dans un premier temps, j'ai mis tous les ingrédients à température ambiante, petit truc que je n'ai pas toujours fait, faute de temps. Pour faire cette brioche, j'ai utilisé le robot pour mélanger puis pétrir:

150g de farine T55 et 150g de t65 (j'ai fini des paquets d'où ce mélange) (inutile de mélanger les faines sauf goût person, et dans ce genre de recette, il faut utiliser de la farine T55 mini ou la T65 , il nous faut du gluten pour avoir un bon résultat) 

50 ml de lait tiède

10g de levure fraiche

3 oeufs

2 pincées de sel

60g de sucre en poudre

150g de beurre 

 

Ce matin en buvant mon premier café, j'ai eu envie de retenter. Donc j'ai sorti le beurre, la quantité de levure fraîche et les oeufs. La température ambiante, je ne sais pas si c'était indispensable pour les oeufs à part le choc thermique au moment de l'incorporation dans la recette. Mais la levure est au repos au frais et le beurre doit être mou pour être incorporé.

J'ai fait ce que j'avais à faire ce matin, en rentrant ce midi, j'avais prévu une pizza surgelée. Donc vers une heure, je me suis occupé de faire démarrer ma recette. 

Dans un petit saladier ou un bol on met la levure faîche et on la dilue avec les 50 ml de lait tiède quand ce mélange est bien, on ajoute 50g de farine prélevé sur les 300g nécessaires pour la recette, on ajoute ces 50g doucement en mélageant bien, faut pas de grumeaux. et cela va faire une sorte de pâte. On laisse tranquille pendant 30 minutes. Aujourd'hui, j'ai laissé sur la table puisque dans l'appartement, il fait chaud (radiateur au mini, je dois avoir environ 24°ce samedi), sinon, il faut sans doute protéger, la levure peut être fragilisée très facilement, pas de courant d'air, une chaleur mais pas directement posée sur le radiateur.

Pendant ce temps dans le bol de mon robot avec ce crochet en S, j'ai mis le reste de la farine, le sel, le sucre, les oeufs, j'ai mis sur vitesse 2 pour mélanger, j'ai arrêter le robot une fois pour râcler les bords, Le robot a eu besoin de 5 minutes environ pour mélanger le tout. Puis, j'ai arrêter le robot sans rien toucher (sabns même relever la tête du robot) pour attendre la demi-heure.

Quand bip, bip, j'ai ajouter dans le bol du robot où se trouvait une partie de la préparation, la boule de pâte qui avait déjà bien commencer à lever et les 150g de beurre. J'ai mis vitesse 4 et réglé à 10 minutes avec ce crochet en S. Autre détail, sur mon robot, il y a un couvercle en plastique, je l'ai laissé mais avec le clapet ouvert. Parce que sur les livres, le pétrissage au robot peut trop chauffer la pâte, ce qui n'est pas top pour la levure qui est l'élément le plus fragile à considérer. 

La levure étant le plus fragile ingrédient de la recette, le plus compliqué est de trouver sa propre bonne méthode de pétrissage puisque la brioche,c'est comme le pain, il faut ce réseau de gluten, cela doit être élastique mais pas trop. Que ce soit à la main ou au robot, ça c'est compliqué à maîtriser. J'ai fait des essais à la main, j'ai obtenu des bons gâteaux à l'ancienne, dévorés très vite mais pas vraiment proche du résulttat que j'avais en visée. Ca c'est compliqué à maitriser quand on n'a que des livres à consulter. 

Une fois que les dix minutes de pétrissage robot ont sonné, j'ai juste pris le bol du robot, rien toucher, je l'ai mis dans une "couverture" dédiée à l'usage. J'ai emballé le bol du robot et posé dans un endroit qui n'est pas soumis au courant d'air. J'ai attendu deux heures avant de regarder dans le bol. La pâte était superbe, belle, gonflée et ne collait pas. Je n'ai pas su la façonner, Je l'ai juste dégazé et mis vaguement sur la plaque, elle a gonflé pendant une demi-heure, j'ai mis le four à 180° à chauffe avec un gros bol d'eau posé dans le bas dès l'allumage. . 

La cuisson, prévue 20 minutes à 180°, dans un four préchauffé à chaleur tournant avec ce bol d'eau. Une fois le four prêt, j'ai enfourné. C'est parti pour 20 minutes. A mi-cuissson , j'ai regardé à travers la vitre du four. J'ai été surprise, je n'avais jamais encore vu dans mon four une brioche aussi gonflée. Quand je l'ai sorti au bout des 20 minutes, je n'y croyais pas. Il ne faut pas user du couteau à la sortie du four, parce que à la sortie du four, le pain ou la brioche continue à se mettre en palce pour une représentation unique, en plus faut faire attention, ce n'est pas digeste. Autrement dit, on ne piaffe pas d'impatience puisqu'il faut attendre. 

Je l'ai coupé, elle était encore un peu tiède, du coup, j'ai capté que je chassais une part d'humidité. Mais il fallait que je sache...

J'ai réussi à obtenir ce que je voulais, une brioche légère, avec une mie aérienne. 

(Dessus, il y a de la noisette et quelques grains de sucre.)

Posté par Rose-line à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Plaisant

Sans titre-2

Comme vendredi, je suis sortie du travail assez tôt, j'ai donc eu le temps d'aller visiter le salon d'art créatif; voir toutes ces belles réalisations et ces belles matières est toujours plaisant. 

Je suis revenue avec quatre pelotes de laine permettant de faire deux petits châles, pas de ceux qui permettent de s'enrouler dedans l'hiver mais deux petits qui font office d'écharpe. J'ai bien sûr commencer par le plus difficile pour une débutante, il y a quelques maladresses mais je crois que ça va bien aller tout de même. Cela va me prendre du temps pour montrer le final!

Posté par Rose-line à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 29 janvier 2017

Une visite

Une première visite de ce musée, les Thermes et Hôtel de Cluny. Sur ce site existaient les Thermes construits à l'époque gallo-romaine, puis vers 1485, l'Hôtel des abbés de Cluny fut construit à son tour. Je n'ai pas eu le temps de consulter le livret que j'ai acheté, mais pour résumer, lors de la construction de l'hötel , ont été conservé des murs des Thermes. Le musée propose des collections concernant la période du Moyen-âge. C'est une belle visite.

Sans titre-1

Sans titre-2

Sans titre-3

Il y a dans ce musée certaines tapisseries qui sont le sujet d'ouvrages de dames, canevas ou point compté; modèle que j'ai toujours trouvé jolis mais sans plus. Vu en vrai, "La dame à la licorne" fait son petit effet. Mes photos ne sont pas réussies, le mieux est d'aller voir. Sourire.

Sans titre-4

Posté par Rose-line à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 16 janvier 2017

Bon!

Je n'ai pas encore réglé tous les problèmes de mon ordi, j'utilise une parade! Bah!

Sans titre-1

J'ai bien aimé lire ce livre, pas un polar vraiment bien que cela débute sur une série de crimes atroces. Le héros principal étant d'avantage l'époque dans laquelle se situe ce texte; un brigand célébre, une police qui se modernise, un pouvoir contraint de suivre le progrés. Un bon livre qui occupe un dimanche d'hiver froid (affalée sur le canapé avec le chat).

Posté par Rose-line à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 15 janvier 2017

Je n'ai pas compris... Sos...

Mon ordi rencontre des problème avec canal blog et me demande mon code sans arrêt, je n'arrive plus à rien, il ya une mise à jour qui ne va pas bien entre les deux. Laquelle?

Posté par Rose-line à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]