samedi 26 novembre 2016

Bon!

Sans titresapin

 

Le temps passe vite. En fait, je me demande si c'est un signe que l'on vieillit, ce temps qui semble filer vite.

Quand on est jeune, on hausse les épaules, en disant "j'ai bien le temps". Quand on commence à vieillir, on se dit "il faudra que je trouve le temps de ..."...

Sourire...

Posté par Rose-line à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 21 novembre 2016

Bonhomme

Sans titre-2

 

Petite réalisation de saison en feutrine, d'après un kit.

Posté par Rose-line à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 20 novembre 2016

Petit personnage

Sans titre-2

 

D'après un modèle trouvé dans un livre pour le personnage, dans une revue pour le sapin.

Posté par Rose-line à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 11 novembre 2016

Petit tambour

Sans titre-1

 

D'après un modèle trouvé dans une revue. Mes connaissances en techniques crochet sont succintes, comprendre les indications dans la revue m'ont valu des "je demonte et je recommence". Mais roulement de tambour, le voilà.

Posté par Rose-line à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 1 novembre 2016

Sourire!

Sans titre-2

 

Cette année, D'Jack a appelé un ami "Super-héros-sauveur de citrouille"! Ils se sont cachés dans le décor. Je n'avais aucun indice pour les retrouver!...

Une petite réalisation au crochet, interprètation d'un modèle trouvé dans une revue.

Sans titre-3

D'Jack, je t'ai vu... J'ai sorti mon grand couteau...

 

 

Posté par Rose-line à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 27 octobre 2016

Le pain!

Sans titre-1Je n'ai pas le temps de faire du pain maison régulièrement, mais je n'ai pas abandonné ce plaisir. En ce moment, la météo m'est favorable, il pleut beaucoup mais il ne fait pas trop froid.

Mon premier levain maison a été accidenté, donc il y a quinze jours, j'en ai redémarré un. Numéro 2 est plus liquide que numéro 1. Il a une odeur plus acide aussi et quand je le touillote, il est plus nerveux, plus réactif. A part la météo, je ne vois pas pourquoi avec les même ingrédeints, j'ai obtenu deux résultats!?

 

Pour ce pain, il s'agit d'un mélange de farine T65 et de farine d'épeautre, 150 grammes de levain et 1 gramme de levure fraîche, de l'eau et du sel. Je ne donne pas d'indication précise puisque je me base sur des livres et qu'on est prévenu, c'est en forgeant qu'on devient bucheron... Sourire! Les premiers temps, j'ai voulu comprendre en pétrissant à la main, mais je choisis justement le recettes qui collent, qui collent.... Du coup, maintenant, j'utilise mon robot qui est supposé bien pétrir. Du coup, je ne sais plus trop. Quand il faut 4 minutes en vitesse lente, je le met sur 1, c'est une vitesse lente, puisque c'est la première vitesse. Quand il faut 4 minutes en vitesse rapide, je ne sais pas trop ce qu'est une vitesse rapide. Cette fois-ci, j'ai mis sur 4. Un robot qui tourne trop vite risque de trop chauffer la pâte et d'altérer levain et levure. Les premiers pétrissages, j'étais en mode pâte fragile à manipuler avec précautions. J'ose maintenant d'être plus rude, le pain est rustique donc peut supporter plus.

Enfin bref, après quelques essais, j'obtiens d'interessant résultats toujours grace au levain maison, même si les recettes demandent 1 à3 grammes de levure fraiche en plus; le goût est mieux, il se conserve mieux. Sans être encore longuement expérimentée, j'ai compris ce plaisir de se faire une tartine de pain!

Posté par Rose-line à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 23 octobre 2016

Je n'ai pas apprécié...

Sans titre-1Ce pain à la farine Kamut. La farine kamut, c'est un blé ancien qui vient d'égypte, c'est un grain de blé différent. Pour ma consommation personnel, cela ne va pas. Parce que ce pain à lui tout seul a trop de goût, de mouton de chèvre, il a trop de goût à lui seul.C'est probablement très bien en remplacement de la semoule quand on mange un couscous parce que ce pain à un goût carné et non pas un goût de céréale.

  Cest dérangeant pour le matin en ce qui me concerne. Je n'aime décidément pas, les moutons, agneaux et chèvres. Rien à faire,même s'il s'agit du blé, cela m'incommode.

Par contre, je découvre! D'un grain de blé à l'autre, ils n'ont pas tous le même goût. J'en découvre des choses! Rien qu'avec des paquets de farine!

Sourire.

 

 

Posté par Rose-line à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 9 octobre 2016

Un dimanche

Sans titre-3Tranquille. J'ai utilisé une pâte feuilletée en rouleau. J'ai un peu de crème avec 250ml de lait que l'on fait bouillir avec une gousse de vanille; pendant ce temps il faut mélanger2 jaunes d'oeuf, 50g de sucre et 20g de maïzena. On mélange bien et on verse le lait bouillant dedans, puis on remet dans la casserole afin que la crème épaississe.

J'ai coupé le rond de pâte en 4, mis de la crème, 4 oreillons d'abricots et fermer en porte feuille. Je n'avis plus d'oeuf alorr la dorure, j'ai badigeonné avec du jus et saupoudré de pralin.

Au four à 200° pendant 20 minutes.

 

 

 

 

Sans titre-5Roulé d'escalope de veau, bacon et pruneau. On élale bien l'escalope, on pose dessus 2 tranches de bacon et des pruneau. Il faut rouler et emballer avec deux autres tranches de bacon et ficeler.

Dans la petite sauteuse, un peu d'huile d'olive, on fait dorer un peu la viande, ensuite j'ai ajouter de l'échalotte, un tronçon de celeri, un tronçon de carotte, du mélange poivre et baies, su sel (pas beaucoup à cause du bacon), du cerfeuil séché et j'ai mouillé à mi-hauteur aec du cidre. Sur la feu doux, j'ai laissé cuire environ 1h et ajouté les champignons(de paris et giroles) vers la fin. Ici avec un reste d'épinards et de la purée pomme de terre et patate douce à la ciboulette. Et avec une compote maison pomme-coing nature sans sucre.

 

 

Sans titre-2Ca c'est le pain que j'ai fait cuire samedi midi. A base de farine T65 et de levain maison.

Sans titre-1J'ai préparé la pâte vendredi soir, je l'ai laissé monter toute la nuit; façonné et posé sur la plaque. Je suis allée faire mes courses.

Le levain. Commencé il y a 15 jours maintenant dormait en bas du frigo. Lorsque j'ai décidé de m'en servir, je l'ai sorti deux jours à l'avance et nourri afin qu'il reprenne de l'énergie. Le résultat était plutôt pas mal.

 

 

Posté par Rose-line à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 1 octobre 2016

Sourire!

Sans titre-1

Forcément, du pain maison et une terrine de viande maison, ça ne pouvait que suivre. Il faut préparer la terrine à l'avance, elle a besoin de temps pour refroidir et au frais. Pendant ce temps, on a le temps de faire un pain maison. Du pain frais... Il ne faut pas manger le pain sitôt sorti du four, il faut piaffer devant; il faut laisser le pain tranquille parce qu'à la sortie du four, il continue à trouver son équilibre; la buée et les gaz sortent, sa structure se définie. Rien n'empêche de l'attraper alors qu'il est encore tiède et presque froid et de le rompre sauvagement.

Mon pain a moins gonflé que les autres fois, c'est parce que une fois le pétrissage, je l'ai posé sur la plaque. En le voyant bien parti, j'ai préchauffé le four, sauf qu'il n'était pas comme les autres fois. Je n'avais pas le cerveau bien connecté, j'ai oublié de le laissé gonfler avant de le mettre sur la plaque. Mon four était prêt, pas le pain, j'ai donc laissé le four chaud et j'ai essayé de récupérer la situation en laissant ma pâte posé sur cette chaleur, le pain sur la plaque, la plaque sur la grille ronde, pas dans le four évidemment mais au dessus; il fallait que la chaleur récupère le situation sans trop aller vite.

Au résultat, j'ai obtenu un pain moins gonflé mais diabolique. Une baguette à l'ancienne, croustillante avec une mie molle. Le hasard et mon étourderie m'ont fait avoir un pain extra totalement raccord avec la terrine. Du croquant, du mou et du goût.

Le pain, c'est le pain à l'épeautre, mon préféré, même si je le malmène à chaque fois. La terrine, c'est lapin-chair à saucisse-fois de volaille-éclats de pistache. Les deux, c'est à renouveler. Mais ça va être difficile de refaire une suite d'erreurs qui mène ainsi à du bon!

Posté par Rose-line à 22:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 29 septembre 2016

Pas parfait

Sans titre-1  Certes mon pain maison a une apparence de pain maison. Mais le goût ne rend pas malheureux.

Cette fois-ci, l'essai.... C'est le premier pain au levain maison, avec un mélange de farine (50% de farine T55 et 50% d'une farine complète aux 5 céréales, c'est à dire blé-seigle-orge-riz-avoine).

Sans titre-2J'étais dubitative quant au levain maison. Les premiers jours de démarrage d'un levain, cela semble être une petite chose fragile. Je l'ai démarré dans un pot à confiture, il faut lui donner à manger, lui donner de l'air, pas trop chaud et pas trop froid. Le 4ième jour, je l'ai transféré dans une terrine, en faisant attention que l'air passe, j'ai continué à le nourrir. Ensuite je suis passé à toutes les 48h. Pour faire le pain le lundi, je l'ai laissé à jeûn samedi et dimanche en me contentant de le remuer afin de voir ce qu'il se passait, il bullait bien. 

Par contre si la pâte a bien travaillé, pour améliorer encore le résultat, j'ai encore des détails à comprendre. Cette fois-ci, j'ai encore obtenu une pâte très humide, je ne sais pas encore si c'est normal ou si c'est à moi de mieux évaluer la quantité d'eau (en sortant des recettes) ou faut il pétrir plus (20minutes à la main pour ce pain), quelques questions viennent petit à petit. 

 

Sans titre-2Ceci dit!, je progresse! J'ai réussi pour la première fois queque chose que j'avais envie de proposer. La brioche. Même si je la trouvais un peu trop brunie et que je craignais que l'interieur soit tout sec. Il n'aurait pas fallu un  degré de plus. Si j'utilise une recette qui propose de préparer la pâte (cette fois-ci c'était avec le robot et son pétrin) et de la laisser une nuit au frigo et de reprendre le lendemain, ce qui au total 24h de préparation.... à la consommation, il n'en restait même pas une miette en environ 2h30. Cela m'a fait plaisir.

Et donc encore question, le four, je baisse la température ou je réduis le temps de cuisson?

C'est une accumulation de détails et d'impressions, j'aurais des réponses au fil du temps probablement, je ne suis pas pressée. En réalité, certaines des réponses découlent du "il faut être patient". Dans une époque où il faut toujours faire tout vite, ceci impose de prendre le temps de ralentir.

 

Posté par Rose-line à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]