068bUne petite terrine qui vient de sortir du four, à consommer quand elle sera froide. Elle sent bon. C'est une adaptation d'une recette d'un livre qui demande de grande quantité, je voulais le faire en plus petit. Il m'a fallu: une barquette contenant trois morceaux de lapin, qu'il a fallu désosser et hâcher, une crépinette démontée, 100g environ de foies de volaille marinés une trente de minutes dans un peu de porto puis hâchés, un oignon hâché, une bonne poignée de noisettes mondées , j'ai mis un peu de mélange d'herbe à barbecu qu'il y avait dans la barquette de lapin, un peu de persil, du poivre, une pincée de sel, un peu de fine calvados (des petites fioles spécial cuisine, la recette disait cognac mais je n'en avais pas) et de fines tranches de lard pour tapisser le fond de la terrine. Au four pendant une heure à 200°

 

 

Le lendemain!001b

Ce n'était pas mal du tout! Et très présentable. Il manque peut être un peu de ce qui lit encore mieux; citadine que je suis a été radine peut être sur le lardage. Question goût, j'ai su faire, pas de problème d'assaisonnement!, pour une fois! Reste dans la bouche un manque, un peu trop la viande reconduite dans le ruisseau. Mais n'en reste pas que pour un truc maison, c'est reconductible, à peaufiner mais totalement promus à un avenir.